Off Kultur

#10 – Raymonde Howard + Silence

raymondehoward580x820

RAYMONDE HOWARD (Specific/We Are Unique)
Raymonde Howard est l’alter égo artistique, le projet solo, le costume idéal et fantasmatique de Laetitia Fournier. Les origines de Laetitia sont clairement le punk, la noise, les filles à guitares, à travers tous les groupes stéphanois dont elle a été la chanteuse/guitariste depuis le milieu des années 90 (Goofball, Kiss Kiss Martine, La Seconda Volta). Mais après une année passée en Angleterre, Laetitia révèle Raymonde Howard, une identité solo, forcément plus intime, plus à nu et à vif, et qui se sublime aujourd’hui avec la sortie de son nouvel album intitulé Le Lit (bande originale du film du même nom)

Nous avons retrouvé The Do. Hybride de Kills revus et corrigés Feary Furnaces, saupoudrés de Coco Rosie (voire Ani Di Franco, Scout Niblett, PJ Harvey, selon la critique locale), c’est Raymonde Howard
/// Next Libération

Ne manquez pas l’occasion de la voir : Raymonde Howard en concert, c’est le concentré de charisme et de danger le plus touchant qu’il nous ait été donné de voir.
/// Unique Records

Composé sur un 4 pistes à la maison, « For all the bruises, black eyes and peas » fait la part à des chansons aux allures folk, parfois même Blues, nourries de boucles de guitares, laissant toujours poindre à l’horizon, un orage, prêt à éclater.
/// Pop Revue Express